16.01.2017 Investissement

Grandissez avec le Private Equity !

Aujourd'hui, quelles que soient sa taille et son activité, une PME qui a un beau projet peut trouver à se financer en capital-développement. C’est un facteur indéniable de croissance pour l’économie française : pourquoi pas pour votre entreprise ?

 

Le Private Equity, qu’est-ce que c’est ?

Le Private Equity, capital investissement en français, est une forme privée d’investissement dans des entreprises souhaitant financer leur développement par un apport de capitaux non-publics. On parle d’investissement privé car les participations en Private Equity ne sont pas cotées et sont détenues par des fonds spécialisés dans ce type d’investissement.

Ce marché a retrouvé ses niveaux d’avant-crise, avec une collecte par les fonds spécialisés s’élevant en France à  10,7 milliards d’euros en 2015 selon l'AFIC.

Le private Equity : trois possibilités pour trois stades de développement des entreprises

Le Private Equity est structuré en fonction du stade de développement des entreprises cibles :

  • le  capital-risque ou capital-innovation finance les start-ups innovantes et prometteuses ;
  • le capital-développement accompagne les PME matures et rentables, bien implantées sur leur marché et recelant des potentiels de croissance via une diversification géographique, le développement de leur offre ou une croissance externe ;
  • le capital-transmission s’opère lorsqu’un changement de propriétaire intervient.

 

Les montants investis varient, eux aussi, selon les cas : en 2015 en France, ils atteignaient 6,5 M€ en moyenne, allant de 1,5 M€ pour le capital-innovation, à 4,4 M€ pour le capital-développement, et à 23,4 M€ pour le capital-transmission.  Mais il existe également des investisseurs en fonds propres intervenant en dessous d'un million d'euro.

Déterminer son besoin

Lever des fonds est une solution plus coûteuse que l’emprunt et qui conduit à une forte ingérence dans la vie de votre entreprise. Mais si vous souhaitez propulser votre société à un échelon supérieur et ne pouvez (ou ne voulez) pas financer ce saut par des crédits bancaires, le Private Equity vous procure l’assurance d’une ressource de long terme, une garantie complémentaire de solidité, ainsi qu’un apport d’expertise, d’expérience de gestion et d’idées grâce à l’œil neuf que l’investisseur aura sur le développement de votre activité.

Le Private Equity a retrouvé ses niveaux d’avant-crise.

Choisir ses partenaires

Selon le profil de votre entreprise et vos projets, vous aurez le choix entre différentes catégories d’investisseurs.  Il pourra s’agir d’institutionnels, comme la BPI (Banque Publique d’Investissement), de réseaux d’entrepreneurs privés (business angels) ou de fonds dédiés à vocation généraliste, régionale, ou sectorielle (NTIC, environnement, santé, transports, etc).

Comment choisir ? Tout dépend de ce à quoi vous êtes prêt : dès lors que vous vous tournez vers un business angel, l'objectif étant de profiter de son expérience, il serait absurde de chercher à l'écarter du pouvoir. De plus, ces " anges " des affaires, investissant leur argent personnel, tiennent à vous surveiller de très près.

Les fonds de capital-risque acceptent, quant à eux, plus facilement de laisser le dirigeant tenir les rênes, surtout s'il a fait ses preuves. Certains favorisent un type d’entreprise ou ont une fourchette d’investissement qui leur est propre.

A vous de cibler le partenaire le plus adapté à l’échelle de votre entreprise et de votre projet de croissance ! Vos experts-comptables, notaires, banquiers ou commissaires aux comptes peuvent jouer le rôle d'intermédiaire pour vous mettre en relation.

Séduire les investisseurs 

Commencer par établir clairement ce que vous attendez d’un investisseur et les contreparties dont il va bénéficier. 

Puis veillez à créer un climat de confiance en démontrant la crédibilité de votre business plan et de votre stratégie, l’ambition et le réalisme de votre projet et de vos projections financières, la solidité de votre équipe, l’efficacité de votre gouvernance. Sachez vendre votre projet et votre potentiel de création de valeur, valoriser les revenus et bénéfices futurs que l’investisseur en retirera : vous devrez être accrocheur, convaincu et convaincant ! Tout en sachant démontrer votre capacité à composer avec les attentes et exigences de votre futur partenaire financier.

 

Sources : les-aides.fr / Alumneye.fr

 

 

Vous souhaitez bénéficier rapidement d’un diagnostic rapide et personnalisé ?
Demandez à rencontrer un expert WePME by Generali.

Oui, je veux
demander
mon
conseil expert
gratuit

Une gestion des risques à optimiser ? Des besoins d’investissement ?
Les experts WePME by Generali sont là pour répondre gratuitement à toutes vos questions.
 

Tous les champs sont obligatoires

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ